Qu’est-ce qu’une CPTS ?

Professionnels - Disponibles - À l'écoute

Pourquoi une CPTS ?

Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) sont au cœur du plan « Ma santé 2022 ». Elles ont été créées par la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé.

​En lien avec l’ARS et la CPAM, la CPTS Tinée Vésubie est un collectif d’acteurs de santé, un mode d’organisation qui permet aux professionnels de santé de se regrouper sur un même territoire, autour d’un projet médical et médico-social commun.

Il s’y rassemblent tous les acteurs :

·       qui assurent des soins de premiers et seconds recours (médecins généralistes et spécialistes, infirmiers, pharmaciens… exerçant seuls, en cabinet de groupe, dans les 3 MSP (Valdeblore et Roquebilière et Saint Etienne de tinée) ou en équipes de soins primaires ;

·       des établissements hospitaliers (publics et privés) ;

·       du secteur médico-social et social (EHPAD…).

·       les élus

·       les usagers

·       les patients

​Elle est le lieu de réflexion stratégique sur les problèmes de santé du territoire Tinée-Vésubie.

    Qu’est-ce qu’une communauté professionnelle territoriale de santé ?

    Une CPTS est une organisation conçue autour d’un projet de santé et constituée à l’initiative des professionnels de santé sur un territoire donné défini par les professionnels eux-mêmes. Elle est composée notamment de professionnels de santé, d’établissements de santé et d’acteurs médico-sociaux et sociaux.

    Une CPTS a pour vocation d’être une organisation souple de coordination à la main des professionnels eux-mêmes, selon les besoins spécifiques du territoire. Les acteurs locaux en déterminent eux-mêmes le périmètre géographique.

    Quelles sont les missions principales des CPTS ?

    L’accord conventionnel fixe 3 missions prioritaires.

    La première est de faciliter l’accès aux soins des patients à travers deux leviers :

    • faciliter l’accès à un médecin traitant : pour répondre à cette mission, la CPTS fera, en lien notamment avec l’Assurance Maladie, un recensement des patients concernés et déterminera le degré de priorité du patient au regard de ses besoins de santé. Ensuite, les professionnels détermineront qui, au sein de leur communauté, est en capacité d’assurer le suivi de nouveaux patients. Ainsi, un patient qui cherche un médecin pourra se tourner vers la CPTS de son territoire pour se faire aider dans sa recherche ;

    • améliorer la prise en charge des soins non programmés en ville : les CPTS ont pour mission de permettre aux patients du territoire concerné d’obtenir un rendez-vous le jour-même ou dans les 24 heures (dès lors qu’il s’agit d’une urgence non vitale). Pour ce faire, la CPTS s’appuiera sur les médecins du territoire, généralistes comme spécialistes, libéraux comme hospitaliers, ainsi que sur les autres professions de santé pouvant assurer une prise en charge rapide, après vérification du besoin du patient.

    La deuxième mission porte sur l’organisation des parcours des patients en vue d’assurer une meilleure coordination entre les acteurs, d’éviter les ruptures de parcours et de favoriser autant que possible le maintien à domicile des patients, via une gestion coordonnée renforcée entre tous les acteurs de santé intervenant autour du même patient (mise en place d’annuaires des acteurs de santé, réunions pluriprofessionnelles régulières, outils de partage autour des patients, etc.).

    La troisième mission principale concerne le champ de la prévention : risques iatrogènes, perte d’autonomie, obésité, désinsertion professionnelle, violences intrafamiliales. Les CPTS peuvent se mobiliser au service de la promotion de la vaccination, des mesures barrières (ex. port de masques…) et des recommandations délivrées par les autorités sanitaires en cas de risque particulier (ex. participation à la diffusion de recommandations existantes en cas de vague de chaleur, pollution atmosphérique…).